Donner sa place au numérique à l’École, trouver la place de l’École dans la société numérique

Préparer les élèves au monde de demain

Le système scolaire doit préparer les élèves au monde de demain.C’est l’une des mission de la scolarité obligatoire, à travers le socle commun de permettre aux élèves «  de s’insérer dans la société où ils vivront et de participer, comme citoyens, à son évolution » . A trop tarder son entrée dans le numérique, l’école républicaine risque de se tirer une balle dans le pied, en laissant une faille dans laquelle s’engouffre à grand pas l’enseignement privé à distance. Or l’ambition est bien la réussite de tous les élèves ainsi que l’amélioration des conditions de travail des personnels. Ce que défend au quotidien le Sgen-CFDT.

Le numérique à l’école ne se réduit pas à l’apport de simples outils.  Il s’agit bien de changer de paradigme, de mentalité, et d’entrer dans une véritable « culture numérique » qui réinterroge profondément la pédagogie, les pratiques de classe, le rapport aux savoirs, l’organisation de l’école et les missions et la formation des enseignants. Le numérique offre un accès quasi infini aux savoirs, la transmission devient horizontale, collaborative, interactive, créative. Il permet une grande diversification des pratiques, et un enseignement plus adapté à chaque élève. Il améliore les conditions de travail des enseignants en favorisant la communication, le partage, la création. Il facilite les échanges avec les familles.  On passe d’un fonctionnement pyramidal à un fonctionnement en réseau, basé sur la confiance dans une logique de co-construction, ce qui implique également une profonde réforme de l’administration de l’éducation nationale.

Un impact sur les conditions de travail

Le numérique touche tous les services et tous les personnels de l’Éducation nationale. Ses incidences en matière pédagogique mais aussi son impact sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail des personnels justifient une vigilance syndicale forte. La transition numérique et les bouleversements induits sur les pratiques professionnelles et les conditions de travail sont au cœur des réflexions du Sgen-CFDT.

Depuis 2015 le Sgen-CFDT participe à Éducatec-Éducatice, le salon professionnel du numérique dans l’éducation. Les échanges avec les visiteurs du salon révèlent l’importance des problématiques syndicales : temps et conditions de travail, droit à la déconnexion, formation initiale et continue, accès équitable à l’information et à la communication, évolutions des métiers… Les ressources en ligne bouleversent la posture de l’enseignant, ses pratiques pédagogiques, et peuvent lui permettre de développer de nouvelles compétences. Le manque de temps, la profusion d’informations, les compétences numériques peuvent être des freins à l’utilisation des ressources numériques. Il est primordial de former les enseignants – en formation initiale et continue –, à trouver, utiliser, critiquer, modifier et adapter ces ressources.

Voir le dossier « L’École dans la société en transition numérique » :

EdTech, de quoi parle-t-on ?